KUBOTAN

KUBOTAN XL INOX

Texte de présentation des Kubotan : par Gilles Augrandjean
 pratiquant d'arts martiaux.

Le Kubotan est une arme moderne (à partir des années 1980)  
inspirée d’armes anciennes.
 Il conjugue plusieurs de particularités très utiles en combat de manière 
simple et épuré.
 Aux USA, Me Kubota Tak (Japonais) expert en karaté créé une arme de 
défense simple 
et discrète pour le FBI et la police californienne : le Kubotan ou adaptation 
d’un Yawara en porte clé. 
(Il est aussi le père du Tonfa). 
Le Yawara et le kubotan serait la suite logique de l’évolution 
du Kongo (bâton court en Bambou au Japon) ou 
Mudra (bâton court de métal avec des pinces à chaque extrémités) 
utilisés au Japon Féodal vers 1500 ou 1600. 
En Inde une version plus anciennes utilisées par les moines bouddhistes itinérants : 
le Vajra (origine vers l’an 1000).

Aussi récent soit le Kubotan, il n’en reste pas moins l’aboutissement séculaire 
de la pratique des arts martiaux.
 Par rapport aux versions dont il est issu, le Kubotan d’allure anodine, 
est facile à cacher dans une poche avec ses clés.
 Il est plus long que le yawara afin de varier les prises en main lors des frappes, 
d’atteindre plus facilement les points vitaux
 et enfin de permettre des bras de leviers plus efficaces tout en 
renforçant toujours le poing fermé.

Le Kubotan reste une arme dont le port est interdit en France. 
Le port et l’utilisation sont des choix personnels 
qu’il faut murir et qui doivent bénéficier d’un travail sur soi. 
A l’instar des autres types d’armes, le kubotan présente la caractéristique 
rassurante de ne pas pouvoir exploser, 
couper ou « partir » par mégarde ou par mauvaise utilisation. 
Son utilisation masquée et proche de l’adversaire 
est réellement tournée vers un esprit défensif. 

(« Source Internet : Wikipedia et Ju-Jitsu-Meyrin.com »)

Texte de présentation du premier Kubotan : Nommé le « Tork Inn »

Julien Pitaud a su répondre à un cahier des charges très précis : 
apporter à une arme récente généralement en bois ou en matériaux modernes 
(Kevlar, Aluminium et autres plastiques dures) 
la noblesse d’un tanto ou d’un Katana en forgeant des métaux rares, 
afin des créer des pièces d’inspiration unique traditionnel et 
esthétique digne d’un collectionneur. 
Une arme d’apparat qui permettra tout de même un entrainement très spécifique. 
La torsade sur toute la longueur permet une prise main gauche 
ou droite des deux côtés. 
Cette Torsade laisse le poing libre pour une frappe très interne avec une rotation, 
du poignet et ou du bras pour une extension maximum. 
La paracorde permet de le saisir ou de le récupérer. 
Son poids décuplera vos frappes pour en limiter le nombre et sa longueur 
vous permettra d’atteindre certains points vitaux plus facilement.

Son esthétique permet de contempler une arme équilibrée en une torsade infinie, 
permettant à votre énergie interne de s’épanouir et de vous préserver.


Img 1000 2

 

Img 1001 2

 

Img 1003 2

Img 1002 2

Img 1000 2